Le N°5 de Chanel : biographie non autorisée

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 75Titre : Le N°5 de Chanel : biographie non autorisée
Auteur : Marie-Dominique Lelièvre
Côte : 668.5 LEL (attention, la cote va changer avec la CAT)
Emplacement : Livre documentaire adulte
Code barre : 01052003311826

Résumé : 
Un siècle après sa création, le N° 5 de Chanel reste le best-seller mondial. La fragrance intemporelle éclipse ses concurrents. Glorieux ou vénéneux, le flacon minimaliste est un sphinx qui recèle un nombre incroyable de secrets. À l'image de l'énigmatique Coco Chanel. Patiemment, elle a édifié la légende du Saint Graal de la parfumerie. Rien n'est insignifiant dans le parcours parfois scabreux d'un parfum qui ne ressemble à nul autre. Depuis plus de trente ans, l'histoire du N° 5 captive Marie-Dominique Lelièvre. Elle lui consacre aujourd'hui une enquête documentée et aiguisée. Des champs de Grasse aux Archives nationales, de la rue Cambon aux laboratoires Givaudan, du Ritz au Palais de Tokyo, elle piste la fragrance dans tous ses états, notamment sous l'Occupation. Toute personne ayant un jour rêvé devant cet objet extravagant, conçu en fait pour l'entourage du tsar Nicolas II, sera séduit par son histoire passionnée, parfois terrible. Le redoutable et excitant N° 5 est bien l'incarnation de sa créatrice, une des plus remarquables héroïnes du siècle passé.

 

Avis du bibliothécaire : 

Saviez-vous que le parfum le plus connu du monde appartenait aux descendants de maquignons alsaciens ? Autant qu’une histoire du N°5 de Chanel, bourrée d’anecdotes savoureuses, cette charmante étude de Marie-Dominique Lelièvre est aussi une biographie de l’une des stylistes les plus iconiques : la géniale et sulfureuse Gabrielle Chanel, dite Coco. C’est aussi un tableau de la haute société internationale, principalement européenne, surtout pendant l’Entre-deux-guerres et l’Occupation. On y croise tous les acteurs de la saga du N°5 (nez, financiers, avocats, publicitaires, etc.), mais aussi ceux de la vie de Coco, du grand-duc Dimitri au duc de Westminster, en passant par un odieux espion nazi. C’est aussi l’occasion de découvrir, en même temps que l’auteure, les zones d’ombre de Gabrielle Chanel : son opportunisme, son avidité et, pire encore, son antisémitisme.