"Grand opera" de Diana Damrau

Titre : Grand opéra
Compositeur : Diane Damrau
CD : 1 CD + 1 livret
Localisation : Médiathèque de la Vieille-Île ( étage 2)
Côte : 3.37MEY

Résumé 

Célèbre compositeur d'opéras du XIXe siècle (avant même Mozart, Verdi ou Wagner), Giacomo Meyerbeer rencontre un immense succès en Italie en écrivant des opéras dans le style de Rossini. C'est à Paris qu'il remporte ses plus grands triomphes avec Robert le Diable (1831), Les Huguenots (1836) et Le Prophète (1849), oeuvres considérées comme fondatrices du "Grand opéra français". Meyerbeer est un des rares compositeurs à avoir réussi la délicate synthèse entre la technique orchestrale allemande, l'art du bel canto rossinien et le souci de la déclamation française. Fascinée depuis toujours par sa musique, l'immense soprano Diana Damrau décide de lui rendre le plus beau des hommages dans cet enregistrement avec l'orchestre et le choeur de l'opéra de Lyon sous la direction d'Emmanuel Villaume, lui aussi grand spécialiste de la musique française. Diana Damrau brille par son lyrisme, son brillant, sa puissance dramatique et nous fait découvrir ou redécouvrir les airs les plus célèbres des 10 plus grands opéras de Meyerbeer. A noter, deux premières mondiales aux disques.

L'avis du bibliothécaire 

En 2017, Diana Damrau consacre un album au compositeur allemand Jakob Liebmann Meyer Beer, plus connu sous le nom de Giacomo Meyerbeer.  Dans cet album, la cantatrice offre à l’auditoire un florilège des plus beaux airs d’opéra du compositeur, dont la carrière a débuté en Allemagne, pour se poursuivre en Italie et s’achever en France. C’est d’ailleurs dans notre pays que Meyerbeer, en 6 opéras, donnera le meilleur de lui-même et fera évoluer la musique, le chant, ainsi que la mise en scène. Ce disque donne à entendre certains de ses airs les plus célèbres, comme Ombré légère (Le Pardon de Ploërmel), Robert, toi que j’aime (Robert le diable), mais aussi quelques raretés bienvenues, comme Oh Scwhester, find’ ich dich ! Lebe wohl, geliebte Schwester (Ein Feldlager in Schlesien). Grand opera est un excellent moyen d’entrer dans l’œuvre de ce génial compositeur oublié, qui a fait les beaux jours de l’Opéra de Paris au XIXème siècle, notamment grâce aux Huguenots, représentés plus de 1000 fois rien que dans la capitale.

 


À consulter également


Visually impaired
Default theme

Opening hours

Mon Closed
Tue 9h-12h 14h-19h30
Wed    
Thu    
Fri    
Sat 9h-12h 14h-19h30
Sun Closed